Fabiola Martínez Rodríguez

Fabiola a obtenu son doctorat au Camberwell College of Arts, University of the Arts London, en 2005. Ses recherches actuelles portent sur l’étude de la diplomatie culturelle interaméricaine et panaméricaine, les réseaux artistiques, la solidarité internationale et le rôle du Mexique et de l’art mexicain dans la guerre froide culturelle. Ces lignes de recherche se sont portées sur les deux Biennales interaméricaines organisées par le gouvernement mexicain en 1958 et 1960, le Taller de Grafica Popular (TGP), le Frente Nacional de Artes Plasticas (FNAP), ainsi que sur les travaux du Rufino Tamayo dans les années 1950. Elle a reçu des bourses académiques de la Terra Foundation for American Art et a été boursière au Smithsonian American Art Museum. Fabiola est directrice du programme d’histoire de l’art à SLU Madrid depuis 2007.

Publications

Martínez Rodríguez, Fabiola, “Haciendo frente a la abstracción: las políticas transnacionales de la escuela mexicana en los cincuenta”, en Paula Barreiro ed., Atlántico Frío. Historias transnacionales del arte y la política en los tiempos del telón de acero, Madrid, Brumaria, 2019

Martínez, Fabiola et Barreiro López, Paula (eds.), Modernidad y vanguardia: rutas de intercambio entre España y Latinoamérica (1920-1970), Madrid, Museo Reina Sofía, 2015 [ISBN: 978-84-8026-515-7]

Martínez Rodríguez, Fabiola, 2013, “Representing the Nation: art and identity in Porfirian Mexico”, in National Identities, vol. 15, no. 4, pp 333-355. ISSN 1460-8944

Publications en vedette