Projection – La révolution (est) probable

L’essai audiovisuel La révolution (est) probable de Lee Douglas, María Ruido et Paula Barreiro López sera présenté à la Cinemateca Portuguesa le 29 septembre 2022 à 18h30. Cet essai audiovisuel est une réflexion sur la force politique de ces images, sur l’héritage qu’elles nous laissent et sur le rôle des archives, du cinéma, des médias et de la représentation en général dans nos luttes contemporaines.

Les modes de l’archive. Pratiques, conditions et discours autour de l’étude de l’art et de la culture 

L’atelier international « Les modes de l’archive. Pratiques, conditions et discours autour de l’étude de l’art et de la culture » aura lieu à Madrid (12-13 Septembre) et à Grenoble (15-16 Septembre). L’objectif de cet atelier est de proposer une approche critique et transversale des questions intrinsèques et actuelles liées au dispositif archivistique et à ses pratiques associées, avec des contributions d’experts internationaux

Au-delà de l’exposition : une approche transnationale et polyphonique de ses histoires de la Guerre Froide à nos jours

Le séminaire « Au-delà de l’exposition : une approche transnationale et polyphonique de ses histoires, de la Guerre Froide à la contemporanéité » aura lieu le 9 septembre 2022 à l’Universidad Autónoma de Madrid. le séminaire cherche à discuter du potentiel et des limites des expositions, en les comprenant à la fois comme un outil de déstabilisation du récit eurocentrique et du format d’exposition hégémonique, et comme un espace traversé par des questions et des tensions géopolitiques.

Sortie – Partisan Genealogies: Radical Visual (and Policial) Practices

Le numéro spécial « Partisan Genealogies : Radical Visual (and Policial) Practices » (Artl@s Bulletin, 2022) est le résultat d’un travail de recherche collectif développé dans le cadre du projet de recherche « Ré.Part. – Résistance(s) Partisane(s) : Culture visuelle, imaginaires collectifs et mémoire révolutionnaire ». Les essais de ce numéro spécial dressent une carte visuelle, idéologique et culturelle qui permet de développer une nouvelle conceptualisation du partisan.

Récits cartographiques : trajectoires d’agents et d’artefacts culturelles dans l’espace Atlantique

Le séminaire doctoral « Récits cartographiques : trajectoires d’agent et d’artefacts culturelles dans l’espace Atlantique » (Université Grenoble Alpes, 8 juillet 2022) vise à discuter des contributions que l’approche géospatiale apporte à l’histoire de l’art. Sur la base des recherches en cours et du travail avec la base de données MoDe(s), nous réfléchirons à la manière d’interroger et d’analyser les points de contact, de transaction ou de disjonction de l’histoire (spatiale) de l’art.

Conférence – O poder simbólico de I Giardini di Castello: arqueologia e contemporaneidade dos pavilhões nacionais na Bienal de Veneza

Le 21 juin 2022 Anita Orzes donnera la conférence “O poder simbólico de I Giardini di Castello: arqueologia e contemporaneidade dos pavilhões nacionais na Bienal de Veneza” à l’Escola de Filosofia, Letras e Ciências Humanas de l’Universidade Federal de São Paulo (UNIFESP).

CFP – Les modes de l’archive. Pratiques, conditions et discours autour de l’étude de l’art et la culture

Appel à contribution « Les modes de l’archive. Pratiques, conditions et discours autor de l’étude de l’art et la culture » (Date limite de soumission des propositions : 10 juin 2022). L’objectif de cet Atelier International est d’approfondir les débats actuels autour de l’archive, ceux qui émergent de cette tension ou interaction entre les modes consolidés de connaissance historique et leurs contrepoints critiques.

Arts et écrits rebelles : images dissidentes et résistance de la langue

Prochainement, « Arts et écrits rebelles : images dissidentes et résistance de la langue » (11 – 15 mai 2022) dans le Centre Culturel International de Cerisy (Cerisy-la-Salle, France). Cette conférence cherchera à examiner la pensée rebelle et inventive de la dissidence dans les arts et dans l’écriture. Parmi les intervenants seront Juan Albarrán, Paula Barreiro López et Maria Ruido de MoDe(s).