Récits cartographiques : trajectoires d’agents et d’artefacts culturelles dans l’espace Atlantique

Le séminaire doctoral « Récits cartographiques : trajectoires d’agent et d’artefacts culturelles dans l’espace Atlantique » (Université Grenoble Alpes, 8 juillet 2022) vise à discuter des contributions que l’approche géospatiale apporte à l’histoire de l’art. Sur la base des recherches en cours et du travail avec la base de données MoDe(s), nous réfléchirons à la manière d’interroger et d’analyser les points de contact, de transaction ou de disjonction de l’histoire (spatiale) de l’art.

De la géopolitique à la géoesthétique. Les défis du tournant spatial, ou les débats pour une histoire de l’art transnationale

L’objectif de cet atelier est d’examiner et de comparer les approches méthodologiques et théoriques qui cherchent à penser l’espace et le lieu à travers le prisme de l’histoire de l’art et de l’esthétique, et à l’inverse, à penser l’histoire de l’art et l’esthétique à travers le prisme de l’espace et du lieu.

Des réseaux interinstitutionnels et interbiennaux à travers l’Atlantique? La réalité biennale en Amérique latine et dans les Caraïbes (1951 – 1986)

L’étude vise à dresser la carte des biennales en Amérique latine et dans les Caraïbes entre 1951 et 1986, en définissant leurs caractéristiques et leurs spécificités et en proposant une première approche de cet environnement biennal.

Visualisation de la critique d’art engagée en Espagne : le cas d’Aguilera Cerni

Vicente Aguilera Cerni (1920-2005), a été l’un des critiques d’art et historiens espagnols les plus renommés au niveau international. Il personnifie les critiques espagnoles militantes de son temps. Cette étude de cas montre l’impact de ses publications au-delà des frontières nationales et la répartition de ses sujets dans le temps et les pays.

Généalogies partisanes : contre-visualités depuis la Seconde Guerre mondiale

Cet atelier international est la deuxième partie de Resistance(s) Partisane(s): une boîte à outils pour l’analyse des concepts et images transnationaux qui a eu lieu en mars virtuellement en raison du Covid-19. Dans la continuité de nos recherches sur le rôle complexe des productions orales, écrites et visuelles comme agents d’une culture de résistance, cet atelier cherche … Lire la suite de Généalogies partisanes : contre-visualités depuis la Seconde Guerre mondiale

Rapport – Résistance(s) partisane(s) : une boîte à outils pour l’analyse des concepts et images transnationaux

L’atelier international « Résistance(s) partisane(s) : une boîte à outils pour l’analyse des concepts et images transnationaux » a cherché à approfondir le rôle complexe des productions orales, écrites et visuelles comme éléments d’une culture de résistance qui relie le monde occidental, les pays socialistes et le Tiers Monde.