Juliane Debeusscher

Juliane Debeusscher est docteure en Histoire de l’Art auprès de l’Université de Barcelone et de l’Université Grenoble Alpes (2021), avec une thèse intitulée “The Circulation of Unofficial Art from Central Europe beyond the Iron Curtain: Exhibitions and Transnational Networks between 1971 and 1981”, réalisée sous la direction de Paula Barreiro López (UGA) et Laia Manonelles (UB). Elle a bénéficié d’une bourse pré-doctorale du Ministère de l’économie et de la compétitivité du gouvernement espagnol (2016-2020) associée au projet MoDe(s). Modernidad(s) Descentralizada(s).

En 2021, elle a bénéficié d’une bourse postdoctorale Paris x Rome concédée par la Bibliotheca Hertziana-Max Planck Institut für Kunstgeschichte, Rome et le Centre Allemand d’Histoire de l’Art Paris (Max Weber Foundation–German Humanities Institutes Abroad (MWS) avec un projet autour du critique et historien de l’art italien Enrico Crispolti, en lien avec le décentrement culturel et l’art participatif en Italie pendant les années 1960 et 1970. Elle a également été bénéficiaire d’une bourse de soutien à la création du Centre National des Arts Plastiques (2010).

Ses recherches porte sur les échanges artistiques en Europe pendant la Guerre Froide, avec une attention toute particulière pour l’histoire des expositions et les circulations transnationales entre les pays du bloc socialiste et l’Europe méditerranéenne. Elle a participé à de nombreuses conférences et séminaires, et est l’auteure d’articles et d’essais, les plus récents dans les ouvrages collectifs 1959-1985, au prisme de la Biennale de Paris (INHA, à paraître début 2022), Atlántico Frío. Redes transnacionales del Arte y la política en los tiempos del Telón de Acero (Brumaria, 2019) et Media and the Cold War in the 1980s (Palgrave Macmillan, 2019), ainsi que dans le Journal of Contemporary Central and Eastern Europe

Elle a également co-édité avec Paula Barreiro López un numéro spécial de la revue REGAC (Revista de Estudios Globales y Arte Contemporáneo) consacré à “Cold War networks and circulations: Cross-cultural Dialogues and Practices throughout the Global South (1957-1991)” (2017-2018).

Publicaciones

J.Debeusscher, “From Cultural Diplomacy to Artistic and Curatorial Experimentation: The Paris Youth Biennale between 1965 and 1973“, in 24 Arguments, Early Encounters in Romanian Neo-Avant-Garde (exhibition-dossier), Institutul Prezentului, October 2020.

J. Debeusscher, “Traveling images and words: Czech action art through the lens of exhibitions and art criticism in Western Europe”, Journal of Contemporary Central and Eastern Europe. Numero especial “Photo-Performance, Performance Photography in Real Existing Socialisms”, editado por Katalin Cseh, Vol. 27, 2019.

J. Debeusscher, “Debates en torno al Disenso: el arte del bloque soviético en la Bienal de Venecia de 1977”, en Barreiro López, Paula (ed.), Atlántico Frío. Historias transnacionales del arte y la política en los tiempos del Telón de Acero. Brumaria, Madrid, 2019, pp. 413-443.

Barreiro López, P. y Debeusscher, J. (eds.), “Cold War networks and circulations: Cross-cultural Dialogues and Practices throughout the Global South (1957-1991)”, REGAC (Revista de Estudios Globales y Arte Contemporáneo), vol. 5, n°1, 2017-2018.

J. Debeusscher, “Mediating Alternative Culture: Two Controversial Exhibitions in 1980s Hungary”, en Bastiansen, Henrik G., Klimke, Martin and Werenskjold, Rolf (eds.), Media and the Cold War in the 1980s. Between Star Wars and Glasnost, New York: Palgrave Macmillan, 2019, pp. 161-188.

J. Debeusscher, “Dialogues engagés au travers du Rideau de fer: Raoul-Jean Moulin et Jindřich Chalupecký”, en Kramer-Mallordy, Antje (dir.), 1968 : la critique d’art, la politique et le pouvoir, publicación
en línea del seminario de investigación del programa PRISME (Sept. 2018), Archives de la critique d’art, Université Rennes 2.

J. Debeusscher, “Information Crossings. On the case of The Fighting City”, en Afterall, n°31, October 2012, 72-83.

J. Debeusscher, “Retroavantgarde – Vertiginous forms of representation”, en Suzana Milevska (ed.), The Renaming Machine, Ljubljana : PARASITE Institute, 2010, 186-194.

Publications en vedette