Pablo Santa Olalla

Docteur en histoire de l’art (mention internationale) du programme Société et Culture de l’Universitat de Barcelone. Diplômé d’un Master d’études supérieures en histoire de l’art et d’une licence en Beaux-Arts, deux diplômes également obtenus à l’Universitat de Barcelona. Sa thèse de doctorat examine les réseaux relationnels entre les conceptualismes artistiques d’Amérique latine et d’Espagne. Il participe aux projets de recherche Modernidad(s) Descentralizada(s) : Arte, política y contracultura en el eje transatlántico durante la Guerra Fría [MoDe(s)] et Global Art Archive (GAA), et au groupe de recherche Art Globalization Interculturality (AGI).

En 2021, il effectue une résidence de recherche au Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, avec le projet « Ser del sur, hacer tele por cable, tener SIDA, y otras vivencias desde el margen. Marroquín, Carrión, Pons, Goulart : una red de artistas migrantes latinoamericanos en Ámsterdam, 1970s-1990s ».

Il s’intéresse également à la production artistique, à la conservation et à l’archivage. Il travaille à la Fábrica Abierta de Creación Analógica La Escocesa, à Barcelone. Il collabore avec l’Associació Arxiu Muntadas. Centre d’Estudis i Recerca (ARXIU/AM) depuis 2015. Elle a fait partie de l’équipe de coordination de On Mediation. Séminaire de formation sur la théorie et la pratique de la conservation (OM), et a récemment assuré le commissariat de « Muntadas/Silveira. Dialogues. Monde, art, vie » à la Fundação Vera Chaves Barcellos et à la galerie Bolsa de Arte, à Porto Alegre, au Brésil.

Ses écrits ont récemment été publiés dans The Routledge Companion to Digital Humanities and Art History (2020), édité par Kathryn Brown – avec le texte « Noise Management in the Archival Ecosystem », écrit avec l’artiste et chercheuse Anna Dot – ; ainsi que dans les revues Artnodes, de l’Universitat Oberta de Catalunya, Boletín de Arte de l’Universidad de La Plata, et Vistas : Critical Approaches to Modern and Contemporary Latin American Art, publié par l’Institute for Studies on Latin America Art (ISLAA).

Publications

“Not Only Mail Art: From “Inobjetal” Experiences to Performance. Clemente Padín, Performativity and Activism, 1971-1977”, Vistas: Critical Approaches to Modern and Contemporary Latin American Art, nº 3 Beyond the Symbolic: Art and Social Commitment in the Americas, 2020, 25-40.

Dot, Anna; Santa Olalla, Pablo, “Noise Management in the Archival Ecosystem: Debating Principles for Classification” en Brown, Kathryn (ed.), The Routledge Companion to Digital Humanities and Art History, Nueva York y Londres, Routledge, 2020, 178-188.

“Clemente Padín: no solo arte correo. De las experiencias inobjetales a la performance”, Boletín de Arte, nº 17, 2017, 28-35.

“Muntadas. Una metodología de investigación artística en movimiento”, Artnodes, nº 20, 2017, 100-109.

Publications en vedette