Du privé au public. Enjeux et stratégies dans la présentation des collections privées d’art contemporain dans les institutions publiques

Du privé au public. Enjeux et stratégies dans la présentation des collections privées d’art contemporain dans les institutions publiques 
Mardi, 13 avril 2021
Musée de Grenoble

Organisée dans le cadre de l’exposition Giorgio Morandi. La collection de Luigi Magnani au Musée de Grenoble (12 décembre 2020 – 18 avril 2021), cette journée d’études a pour but de réunir un ensemble de réflexions récentes autour de la question des stratégies de présentation des collections privées d’art contemporain (XXème-XXIème siècles) dans les institutions muséales françaises et internationales. L’éclosion d’expositions temporaires ou d’accrochages permanents consacrés aux collections privées constituées par des personnalités célèbres ou moins connues du collectionnisme international est un phénomène récent de plus en plus en vogue.
En effet, l’attention portée aux figures des collectionneurs révèle non seulement une prise de conscience de leur rôle incontournable dans les systèmes artistiques de toute époque, mais remet aussi en question l’approche chronologique et thématique souvent adoptée dans les expositions.
Afin de stimuler la réflexion sur ces thématiques, cette journée souhaite encourager le dialogue entre historiens de l’art et conservateurs. Le but sera d’échanger sur des questions d’ordre méthodologique et de recherche dans la reconstitution d’une collection privée, ainsi que sur les contraintes pratiques de sa restitution en termes d’accrochage dans un musée.

Participeront à la journée James Bradburne (Pinacoteca di Brera, Milan), Katrhyn Brown (Loughborough University, UK), Nathalie Moureau (Université Paul Valéry Montpellier 3), Gwendoline Corthier (MO.CO., Montpellier, ENS, Paris), Isabella Seniuta (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris), Talia Kwartler (University College, London), Veronica Locatelli (Università degli Studi di Udine), Morgan Labar (ENS, Paris), Kerttu Männiste (Art Museum of Estonia). 

Les deux langues officielles de la journée seront le français et l’anglais.

Direction: Alice Ensabella (Université Grenobles-Alpes), Paula Barreiro Lopez (Université Grenobles-Alpes) et Sophie Bernard (Musée de Grenoble)  

Cette journée est organisée par le Laboratoire de Recherche historique Rhône-Alpes (LARHRA) de l’Université Grenoble Alpes en partenariat avec le Musée de Grenoble et en dialogue avec le MO.CO -Montpellier- et le projet I+D+i MoDe(s)2 – Modernidad(es) Descentralizada(s): arte, política y contracultura en el eje transatlántico durante la Guerra Fría (HAR2017-82755).
Image: Salle des Morandi, résidence Luigi Magnani