Le Musée de la Solidarité Salvador Allende, de l’Unité Populaire au retour d’exil (1971-1991)

Download a calendar reminder

Le Musée de la Solidarité Salvador Allende, de l’Unité Populaire au retour d’exil (1971-1991)
par Élodie Lebeau

Jeudi 8 octobre 2020, 14.00 -16.00

ARSH (TD3) -Université Grenoble Alpes

Affiche

En avril 1971, tandis que se tient à Santiago du Chili l’Operación Verdad (Opération Vérité) convoquée par le gouvernement de l’Unité Populaire, le critique d’art espagnol José María Moreno Galván propose de lancer une initiative de solidarité dans les milieux artistiques mondiaux pour appuyer la voie chilienne vers le socialisme (vía chilena hacia el socialismo). À la suite de cette rencontre, une dizaine de personnalités des « mondes de l’art » (H. Becker) se regroupent au sein du Comité international de solidarité artistique avec le Chili (CISAC), présidé par le critique d’art brésilien Mario Pedrosa, qui aboutit sur la création du Musée de la Solidarité (Museo de la Solidaridad). Cette conférence montrera en quoi ce projet muséal inédit doit être compris comme un des résultats d’une stratégie culturelle continentale visant à construire un modèle alternatif au panaméricanisme. Elle interrogera également la destinée de ce musée en exil, suite au coup d’État du 11 septembre 1973, pour présenter l’évolution des réseaux institutionnels engagés dans la solidarité avec la résistance chilienne à l’aune des changements idéologiques de la période et des enjeux propres à la transition vers la démocratie au Chili.

Élodie Lebeau est actuellement doctorante en histoire de l’art contemporain à l’Université de Toulouse 2 Jean-Jaurès (Laboratoire FRAMESPA, UMR 5136), sous la direction d’Évelyne Toussaint. Elle mène sa thèse en cotutelle avec l’Instituto de Historia de La Pontificia Universidad Católica de Chile, sous la direction d’Alfredo Riquelme Segovia. Elle a été reçue membre scientifique de l’École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid) pour l’année universitaire 2019-2020. S’inscrivant dans une perspective d’histoire culturelle transnationale, ses recherches portent sur les collections et l’interaction des réseaux politiques et artistiques développés autour du projet du Musée de la Solidarité (1971-1973) connu ensuite « en exil », durant la dictature du Général Pinochet au Chili, comme le Musée International de la Résistance Salvador Allende (1975-1990). Elle a été commissaire associée avec Charles Esche de l’exposition « Le Musée égaré », dans le cadre du festival d’art contemporain Le Printemps de septembre au Musée Paul Dupuy à Toulouse (2016). Elle a notamment publié l’article “When Solidarity Became Art: The Museo Internacional de la Resistencia Salvador Allende (1975-90)”, dans l’ouvrage collectif dirigé par Kristine Khouri et Rasha Salti, Past Disquiet. Artists, International Solidarity and Museums in Exile (Varsovie, Muzeum Sztuki Nowoczesnej – Chicago University Press, 2018, pp. 325-341).

Séminaire disponible en streaming avec zoom (envoyez un message à info@modernidadesdescentralizadas.com pour vous inscrire et recevoir le lien d’accès). 

Le séminaire Cultures Visuelles Militantes est organisé dans le cadre du projet Ré.Part – Résistance(s) Partisane(s) : Culture visuelle, imaginaires collectifs et mémoire révolutionnaire (ANR-15-IDEX-02) du Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (LARHRA), du master d’Histoire de l’Art de l’Université Grenoble Alpes et de la plateforme MoDe(s)2 – Modernidad(es) Descentralizada(s): arte, política y contracultura en el eje transatlántico durante la Guerra Fría (HAR2017-82755-P).
Image: Photographie de l’exposition du Musée International de la Résistance Salvador Allende, Valencia, septembre 1978. © Antoni Paricio