Rapport – Résistance(s) partisane(s) : une boîte à outils pour l’analyse des concepts et images transnationaux

Atelier International – Résistance(s) partisane(s) : une boîte à outils pour l’analyse des concepts et images transnationaux

Université Grenoble-Alpes
16-18 Mars 2020

par Anita Orzes

L’atelier international Résistance(s) partisane(s) : une boîte à outils pour l’analyse des concepts et images transnationaux a cherché à approfondir le rôle complexe des productions orales, écrites et visuelles comme éléments d’une culture de résistance qui relie le monde occidental, les pays socialistes et le Tiers Monde. En effet, les productions visuelles (arts visuels, affiches, films et photographies) ont été un élément fondamental pour la coordination des causes, des objectifs, des imaginaires collectifs et des généalogies dissidentes.
Au cours de cet atelier, nous avons discuté autour de différents textes et travaillé sur des concepts clés.
Nous nous sommes interrogés sur la manière dont ces images informaient les mouvements politiques et civils, les causes et les luttes, sur la manière de redéfinir l’origine de certaines de ces productions et sur le type d’agence dont ces images disposent/le rôle attribué à ces images ?.
Nous avons discuté de concepts comme, entre autres, partisans, résistance, défense, solidarité, liberté, libération, collectivité, paternité, éducation ou propagande.
L’hétérogénéité du statut des partisans a été soulignée ; en effet, il existe différentes “familles” de partisans, parfois très contradictoires sur le plan idéologique et pas toujours “à gauche”. Le concept de partisan est lié à celui de résistance. Dans ce cas également, la résistance n’est pas un concept homogène car elle change en fonction du moment historique (par exemple, résistance et nouvelle résistance) et du pays (par exemple, Italie, France ou Espagne). La résistance et ses modalités nous ont amenés à considérer le mot défense comme un terme productif puisqu’il implique une action davantage proactive. Parler de défense nous a conduits à nous demander ce qui est défendu, et quelles méthodes/tactiques sont utilisées. Tous ces concepts (partisan, résistance et défense) impliquent également de parler de l’ennemi et de la solidarité ainsi que de l’empathie.
La réflexion sur les rapports et les interconnexions entre liberté et libération (libertà et liberazione) nous a permis de mettre en évidence l’ambivalence du concept de liberté (dans le cadre du récit du libéralisme de la guerre froide) lié à l’idée de libération, comme activité de combat qui ouvre la voie à l’émancipation.
Cela a suscité une discussion sur la collectivité et la paternité des œuvres en tant que concepts qui se croisent et se superposent, considérant que les productions visuelles liées à des pratiques partisanes ont été générées collectivement et au sein d’une nouvelle collectivité qui déplace les individus et les intègre dans un régime de création partagée. Penser la culture partisane, proposer une réflexion sur ses images, est un outil utile pour examiner la longue durée des concepts politiques et des figures sociales.
Puisque les images sont un langage international, qui circule librement en ayant une influence internationale, il est possible d’affirmer que les images font partie de la façon dont les gens comprennent la réalité ainsi que de la construction de leurs idéologies. Les images ont un lien très fort avec la culture, l’éducation et la propagande et ne peuvent être dissociées de la culture écrite et sonore, que le monde partisan a produite, à travers des poèmes et des chansons. Nous avons découvert que les chansons sont particulièrement importantes en tant que productions culturelles où se croisent non seulement l’éducation et la propagande, mais aussi les émotions et la temporalité (par exemple, les chansons partisanes ont été relancées après 68, lorsque Leonard Cohen a fait une version de La complainte du partisan d’Anna Marly, avec le titre The Partisan, 1969), ainsi que la réalité italienne des années 90 (par exemple, C.S.I, Linea Gotica, 1996).
Cet atelier a permis de réfléchir sur ces concepts, leur spécificité ou leur intersection selon les contextes (Amérique du Sud et du Centre, Caraïbes, Europe de l’Ouest et de l’Est) mais aussi leur agencement actuel, posant ainsi les bases du travail que le projet Ré.Part développera au cours de cette année.  De même, il a permis de réfléchir sur la manière dont la culture de la résistance a lié le monde occidental, les pays socialistes et le Tiers Monde, ainsi que sur ses mémoires révolutionnaires.

Bibliographie partagée et discutée pendant l’atelier international

Azoulay, Ariolla, “Potential History: Thinking through Violence”, Critical Inquiry, 39:3, 2013, 548-574.

Cooke Philip, “The “spaces” of anti-Fascism in Italy today” in Mammone, Andrea; Parini, Ercole Giap; Veltri, Giuseppe(eds.), Routledge Handbook of Contemporary Italy: History, Politics and Society. Oxford: Routledge Companions, 2015, 316-326.

Delueze, Gilles, Guattari, Felix, Capitalisme et Sxhizophrénie 2. Mille Plateaux. Paris: 1980, 214-219.

Dimitrakaki, Angela; Weeks, Harry, “Anti-fascism/Art/Theory. An Introduction to What Hurts Us”, Third Text, 33:3, 2020, 271-292.

Fortini, Franco, ‘The Mandate of Writers and the End of Antifascism’, in Franco Fortini, A Test of Powers: Writings on Criticism and Literary Institutions. Chicago: Chicago University Press, 2016, 33-72.

Gordon Nesbitt, Rebeca, “The emancipatory Potential of Culture under Socialism” in Gordon Nesbitt, Rebeca, To Defend the Revolution Is to defend Culture: The Cultural Policy of the Cuban Revolution. Oakland: PM Press, 2015.

Katsiaficas, Georges, “The Eros effect”, 1989. https://www.eroseffect.com/articles/eroseffectpaper.PDF

Malm, Andreas, “In Wildness Is the Libertation of the World: On Maroon Ecology and Partisan Nature”, Historical Materialism, 26: 3, 2018, 3-37.

Mercer Kobena, “Introduction” in Mercer Kobena (ed.), Pop Art and Vernacular Cultures. Massachusetts: MIT Press, 2007, pp. 6-35.

Schmitt, Carl, The Theory of the Partisan: A Commentary/Remark on the Concept of the Political. Berlin: Duncker & Humblot, 1963.

Steven, Lee, The Ethnic Avant-Garde. Minority Cultures and World Revolution. New York: Columbia University Press, 2015.