Nous regardant de face : Espagne, Portugal et leurs images

Download a calendar reminder

Nous regardant de face : Espagne, Portugal et leurs images
23 et 25 juin 2021
Cinema São Jorge / NOVA FCSH Colégio Almada Negreiros

Ces dernières années, le sud de l’Europe, et plus particulièrement les dernières dictatures officielles du continent (Grèce, Espagne et Portugal) ont été les fers de lance de la mobilisation politique et culturelle ; des scénarios de guerre économique, mais aussi des expériences politiques de profondeur. Syriza en Grèce, l’État espagnol avec son gouvernement de coalition progressiste, le Portugal avec sa “geringonça” et un nouveau gouvernement socialiste supposent des exceptions à l’extension politique conservatrice qui gagne du terrain dans les parlements des pays de l’Union européenne et du monde entier.
En prenant cette situation comme point de départ, nous voudrions ouvrir un débat pour examiner comment les histoires récentes de l’Espagne et du Portugal influencent le présent. À la lumière du tournant conservateur et autoritaire actuel, encadré dans une émergence contemporaine de “nouveaux fascismes” ou d’un moment postfasciste, nous cherchons à ouvrir un espace de réflexion sur les traditions, les cultures politiques produites dans les cadres des dictatures et post-dictatures portugaises et espagnoles ainsi que les réponses en résistance à ces mouvements, afin d’évaluer leur utilité aujourd’hui pour imaginer d’autres futurs possibles. Dans ce contexte, à partir d’une réévaluation des cultures de l’antifascisme, nous proposons une analyse de la façon dont les images et les stratégies représentatives ont été et sont mobilisées pour constituer des mouvements qui résistent à l’émergence de politiques de plus en plus néolibérales, capitalistes et exclusive.
Ce séminaire est proposé comme un dialogue entre des spécialistes de la politique, de l’anthropologie, de l’art, du cinéma et de la culture visuelle d’Espagne et du Portugal, deux États qui ont eu une relation historique tendue, des périodes dictatoriales presque parallèles et qui se sont trop longtemps tournés le dos.

Affiche
MERCREDI, 23 JUINVENDREDI, 25 JUIN

15:00 – 20:30 Transiciones en la pantalla
Cinema São Jorge – Sala 3

Projection de Bom povo português (Rui Simões, 1980) et Después de… No os puede dejar sólos (Cecilia y José Bartolomé, 1981), suivi d’une conversation entre Rui Simões, Lee Douglas et María Ruido.

10:30 – 11:00 Accueil et présentation

11:00 – 13:00 Panel – Transiciones de frente
Modération: María Ruido

Manuel Loff, Democratizar no caos ou em estabilidade? A Revolução portuguesa e a Transição espanhola como contramodelos recíprocos

Antonio Gómez Villar, Pasado y presente de la cultura de la Transición en nuestra imaginación política

13:00 – 14:30 Pause

14:30 – 16:30 Panel – Estética y política del antifascismo: entre el neorrealismo y la experimentación
Modération: Luis Trindade

Antonio Pedro Pita, TBD

Paula Barreiro López, Dilemas éticos y estéticos en las fuerzas de la cultura: realismo intencional y práctica de vanguardia en frente antifranquista

16:30 – 17:00 Pause

17:00 – 19:00 Panel – Prácticas artísticas transicionales
Modération: Lee Douglas

Joana Craveiro, À procura de um lugar – das rupturas artísticas e culturais com o ‘passado’ às experiências artísticas em torno da memória e da história política

Alberto Berzosa, Desacoples en las visualidades críticas de la transición

La session du 23 juin se déroule en présentiel. L’entrée est gratuite et les billets (dans la limite des places disponibles) seront disponibles à la billetterie du Cinema São Jorge entre 13h00 et 15h00.
Les sessions du 25 juin peuvent être suivies virtuellement, sur la page YouTube d’IHC. Si vous préférez y assister en présentiel (Colégio Almada Negreiros – NOVA FCSH), veuillez-vous inscrire via ce lien.

Eduardo Gageiro, Sede da PIDE-Lisboa, 26 avril 1974

Ce séminaire est organisé par les projets Modernité(s) Décentralisée(s), Art, politique et contre-culture dans l’axe transatlantique de la Guerre Froide (HAR2017-82755-P) et Militant Imaginaries, Colonial Memories: The Visual & Material Traces of Revolution and Return (MSCA-IF- 895197), avec le soutien de Instituto de Historia Contemporánea de la Universidad NOVA de Lisboa, du CEIS20 de la Universidad de Coimbra et du Cinema São Jorge/EGEAC. L’IHC est financé par des fonds nationaux à travers la FCT – Fundação para a Ciência e a Tecnologia, I.P., dans le cadre des projets UIDB/04209/2020.
Ce séminaire fait partie d’un projet qui a reçu un financement du programme de recherche et d’innovation European Union’s Horizon 2020 dans le cadre de la convention de subvention Marie Sklowdowska-Curie n° 895197.

Image: Juan Genovés, Retrato Oficial, 1975